Sans titre-92

Le Surréaliste par Elodie Boureille

3,0017,00

Effacer

Description

Un grand format 23x45cm en impression numérique sur du papier Rives 250g – 17 euros (cf dernière image pour voir la texture du papier)

Une belle carte postale en 10x21cm – 3 euros

 

A large size, 23×45 cm, digital printing on Rives paper 250g – 17 euros (see last picture for details)

A beautful postcard, 10×21 cm – 3 euros

 

Le Surréaliste par Elodie Boureille

En 1939, le jeune Boris Vian alors âgé de 19 ans effectue sa rentrée à l’École Centrale des Arts et Manufactures à Paris. L’entrée en guerre va obliger l’école à se replier à Angoulême dans l’ancienne bibliothèque de la place Saint-Martial. C’est au 39 bis du boulevard Alsace-Lorraine que Boris Vian s’installe durant quelques mois, logé par Madame Truffandier, qu’il surnommait affectueusement « la mère Truff-Truff ».

Entre jazz, amours et copains d’étude, Boris Vian ne tient pas compte de ses troubles cardiaques qui s’accentuent à cette époque. On retrouve des traces et des allusions de cette période de sa vie dans son œuvre littéraire.

Il quitte Angoulême à bicyclette à la fin de l’été pour retrouver ses parents à Capbreton dans les Landes.

Informations complémentaires

Poids ND
Taille / Size

10 x 21 cm, 23 x 45 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Surréaliste par Elodie Boureille”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *